Sollicités, parqués, puis oubliés, tel a été le sort réservé à ceux qui ont cru en la loyauté de la France pendant la guerre l’Algérie.

 

Dès 1954, les Harkis ont été sollicités pour venir en aide à l’Armée Française en difficulté. Ils devinrent les Supplétifs de l’Armée Française. 1962, fin de la Guerre, nombreux de ces valeureux et courageux soldats de France et leurs familles ont été abandonnés et massacrés, au vu et au su de l’Armée française restée au garde-à-vous.

 

Certains rescapés furent accueillis en métropole et parqués dans des conditions innommables et inhumaines.

 

C’est pourquoi le Conseil des Harkis du Var est engagé depuis plus de 20 ans, en œuvrant en faveur de la communauté Harkie.

 

Son action vise particulièrement à tout mettre en œuvre afin que la France honore sa dette envers la communauté Harkie, notamment par la reconnaissance officielle de ses sacrifices et la promulgation d’une réelle loi d’indemnisation des préjudices subis par les familles de Harkis.

Azzedine SELLAOUI

Président-Fondateur du Conseil des Harkis du Var

Rappel historique : camp de Harkis de La Londe les Maures (Var)

Rappel historique en images...

1/21

Copyright Conseil des Harkis du Var - Association Loi 1901, déclarée le 14 avril 1998, SIREN N°429074495

  • c-facebook