Création d'emplois

 

Le Conseil des Harkis du Var 

Élabore et fait la promotion d'un projet de création d'unités de sapeurs forestiers sur le littoral varois

 

PROJET
 
Création d'unités
de sapeurs forestiers
Secteur :
Littoral Varois

Le Var étant le département le plus boisé de France (naturellement) le Conseil des Harkis du Var s’est penché sur la question de la préservation du patrimoine forestier, face aux incendies ravageurs qui se produisent chaque année.

 

Le fruit de cette réflexion réside dans la réalisation d’un projet qui sous-tend la création d’unités de sapeurs forestiers dans des zones extrêmement sensibles du département. Il s’agit en effet du littoral varois qui est totalement dépourvu de ce type d’unités.

 

Ce projet présente plusieurs avantages, notamment l’amélioration notoire de la prévention des incendies, ainsi que la création d’emplois pour favoriser l’insertion des membres de la communauté Harkie (cette dernière n’étant pas bien entendu destinée exclusivement à la communauté Harkie mais à l’ensemble de la population).

 

Soutenu par divers élus, ce projet avait fait l’objet d’une première présentation auprès du Président du Conseil Général du Var, ainsi qu’auprès du Préfet. Malheureusement, nos propositions n’ont pas été retenues.

Par la suite, de terribles incendies se sont produits et nous constations avec fort regret que la mise en œuvre de nos préconisations aurait permis d’éviter des conséquences aussi dramatiques car dans notre projet tout avait été pensé pour éviter ce type de catastrophe :

  • La stratégie d’implantation des unités,

  • L’effectif nécessaire en sapeurs forestiers,

  • La gestion de l’activité entretien et surveillance.

 

D’autre part, nous mettions en exergue la nécessaire présence humaine plus importante sur le terrain qui aurait un effet préventif considérable, d’un point de vue surveillance et maîtrise rapide des incendies, ainsi qu’en termes de dissuasion des éventuels malveillants.

Persuadés de l’intérêt que revêt notre initiative, nous avons tenu à relancer notre projet tout en lui donnant une plus large publicité. Nous avons donc entrepris une diffusion du mémoire auprès de Monsieur Jacques CHIRAC, Président de la République, ainsi qu'auprès des représentants du Gouvernement concernés. Ces derniers nous ont d'ailleurs manifesté leur soutien concernant notre initiative.

Parmi les courriers de soutien et de réponse qui nous ont été adressés :

 

Soutien de Monsieur Léopold RITONDALE, alors Maire de Hyères, auprès du Préfet et du Président du Conseil Général :

 

“Compte-tenu de son intérêt [le projet] en zone littorale, je vous remercie de l’attention que vous voudrez bien lui accorder, et de me tenir informé des suites susceptibles de lui être données.”

 

Soutien de Monsieur Albert VATINET, Maire de Bormes les Mimosas, Conseiller Général, auprès du Président du Conseil Général :

“Je souhaite vous faire connaître que je partage cet intérêt. Je me tiens à votre disposition pour réfléchir à l’éventuelle mise en place de l’unité de Forestiers Sapeurs dans le canton de

Collobrières.”

 

Réponse du Président de la République par son Chef de cabinet :

“Monsieur Jacques Chirac m’a chargé de vous remercier sincèrement de votre démarche. (…) Le Chef de l’Etat souhaite que tous les moyens soient mis en œuvre en vue de prévenir et de lutter contre les incendies.”

 

Réponse du Premier Ministre par le Chef du Service des Interventions :

“Monsieur Jean-Pierre Raffarin m’a chargée de rappeler votre démarche à Monsieur Nicolas Sarkozy, Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Intérieure et des Libertés Locales, déjà saisi par vos soins.”

 

Réponse du Ministre de l’Intérieur par son Chef de Cabinet :

“Le Ministre en a pris connaissance avec intérêt et m’a chargé de vous remercier. En outre, il m’a chargé de transmettre votre mémoire au service concerné pour étude attentive.”

 

Réponse du Président du Conseil Général :

“J’ai pris connaissance avec attention de votre projet (---). Je transmets votre dossier à mes services instructeurs afin qu’une étude attentive lui soit portée.”

 

Collaboration avec le Conseil Régional :

Nous nous sommes également rapprochés du Conseil Régional qui nous a associés à la réflexion engagée conjointement par l'Etat, la Région, les Départements et les communes, concernant les moyens préventifs à mettre en place pour l'année 2004.

 

Nous avons été invités à la journée dont le thème était “Incendies de forêt : quelles politiques de prévention et d’aménagement du territoire régional ?” (Observatoire de la Forêt), et avons pu défendre notre projet.

Depuis lors, nous attendons toujours que ce projet voit le jour...en vain.

Et pourtant, les incendies qui se produisent régulièrement auraient dû conduire les décideurs à envisager la mise en oeuvre de ce projet de créations d'unités de sapeurs forestiers sur le littoral varois.

 

Les incendies ne sont pas à inscrire au rang du fatalisme, mais sont à prévenir avec tous les moyens dont nous disposons.

Le littoral varois est particulièrement exposé aux incendies, et paradoxalement, démunis de tels moyens de prévention.

C'est d'ailleurs dans ces conditions qu'en 2018, nous avons eu à déplorer les terribles incendies sur les communes de Bormes les mimosas et La Londe les Maures...sur le littoral.

Projet de création d'unités de sapeurs forestiers 

Copyright Conseil des Harkis du Var - Association Loi 1901, déclarée le 14 avril 1998, SIREN N°429074495

  • c-facebook