EVENEMENT

C’est avec grande émotion et grande tristesse que nous avons appris ce jour le décès de Jacques CHIRAC.

La communauté Harkie est en deuil.

La communauté Harkie vient de perdre, en ce jour du

26 septembre 2019, le père de la journée nationale

d’hommage aux Harkis célébrée le 25 septembre.

 

Nous avons en effet un attachement très particulier pour

Monsieur Jacques CHIRAC.

 

 

 

Un attachement d’abord pour l’Homme, pour ses qualités humaines, son accessibilité et la sincérité dans son implication dans les causes auxquelles il était attaché, ainsi que pour son intelligence de cœur et d’esprit.

 

Un attachement également pour son œuvre en faveur de la communauté Harkie.

 

Nous avons eu l’opportunité de rencontrer à plusieurs reprises le Président CHIRAC. Il a toujours été très sensible à la situation des Harkis et il l’a d’ailleurs démontré par les diverses mesures qui ont été prises en notre faveur.

 

Lors de notre rencontre en date du 05 août 2001 au

Fort de Brégançon,

le Président CHIRAC nous a déclaré :

« J’ai une estime particulière et un attachement

à la communauté Harkie que je connais très bien

car vos Pères étaient à nos côtés pendant les

événements d’Algérie et j’ai donc eu l’honneur de

les côtoyer. »

 

 

 

Jacques CHIRAC est le Président qui a sorti l’histoire de la communauté Harkie de l’ombre dressée par les Gouvernants successifs (comme l’a rappelé notre compatriote Mostefa Remadna dans son intervention relative à la journée d’hommage aux Harkis).

 

Sensible à notre désir profond de reconnaissance et de devoir de mémoire, il a instauré la Journée d’Hommage National aux Harkis qui, célébrée pour la première fois le 25 septembre 2001 sur le territoire national, a été pérennisée par décret du 31 mars 2003.

 

Ce n’est en effet qu’à partir de 2001 que les Harkis ont pu être honorés en tant que valeureux combattants, et le témoignage de leurs souffrances inscrits dans le marbre des plaques commémoratives qui ont de ce fait été installées notamment au sein des Monuments aux Morts, au même titre que tous ceux qui ont payé de leur vie la défense de la Patrie.

 

Jacques CHIRAC est également à l’initiative de la Loi du 23 février 2005 portant reconnaissance de la Nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés, qui instaure des mesures d’indemnisation en faveur de nos anciens.

 

La mise en exergue des souffrances endurées par la communauté Harkie et de la responsabilité de la France dans le drame vécu par les Harkis a maintes fois été soulignée par le Président CHIRAC, que ce soit dans les expressions que dans les actes concrets tels qu’illustrés ci-dessus.

 

 

 

 

 

 

Le Conseil des Harkis du Var envisage d’organiser une cérémonie solennelle afin de rendre un hommage appuyé à Jacques CHIRAC.

 

Nous espérons que ce jour-là, les membres de la communauté Harkie sauront se rassembler pour témoigner de leur reconnaissance à ce Grand Homme qu’était le Président CHIRAC.

Jacques CHIRAC en Algérie en 1957

Jacques Chirac, 24 ans, mène la parade du 6e régiment d'artillerie, en 1956.

Photo Christian Talon - Photographe du Journal du Var Matin

Le Président du CHV Azzedine SELLAOUI à la rencontre de Jacques CHIRAC au Fort de Brégançon

Reportage consacré à l'hommage officiel rendu pour la première fois par Jacques CHIRAC aux Harkis,le 25 septembre 2001

"Les Harkis ne sauraient demeurer les oubliés d'une histoire enfouie. Ils doivent desormais prendre toute leur place dans notre mémoire."

Jacques CHIRAC 

Vidéo INA - 25 septembre 2001

Copyright Conseil des Harkis du Var - Association Loi 1901, déclarée le 14 avril 1998, SIREN N°429074495

  • c-facebook